Accueil

Fondation Cognacq-Jay / Centenaire

Innover pour le grand âge : avancées technologiques et enjeux solidaires

http://bit.ly/2s7I8Kf

http://www.cognacq-jay.fr/LabSolidaire/100ans/actions-locales/innover-pour-le-grand-age-avancees-technologiques-et-enjeux

Innover pour le grand âge : avancées technologiques et enjeux solidaires

EHPAD Rueil-Malmaison : Innover pour le grand âge

Le 15 septembre, dans le cadre du centenaire de la Fondation Cognacq-Jay, l’Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Rueil-Malmaison a organisé une rencontre autour des solutions technologiques et solidaires pour le grand âge, avec des conférences et la présentation de pistes concrètes pour demain.

La place des personnes âgées dans le futur de notre économie et l’accompagnement du grand âge sont des questions cruciales, qu’il est urgent de se poser. C’est dans ce contexte que des penseurs et des acteurs nationaux de la silver économie (l’économie des seniors) se sont réunis le jeudi 15 septembre, à l’EHPAD pour débattre des avancées technologiques et des enjeux solidaires concernant cette frange de la population qui s’accroît d’année en année.

L’événement a été l’occasion d’assister à deux conférences, l’une de Serge Guérin, sociologue spécialiste des questions liées au vieillissement, l’autre de Charlotte Debray, déléguée générale de La Fonda.

Une table ronde a également réuni des représentants d’entreprises et d’associations qui innovent. On a ainsi pu découvrir la plateforme Voisin-Age, qui met en relation des personnes âgées avec des habitants de leur quartier, « où personne n’est aidant ou bénéficiaire, mais où se retrouvent des citoyens », a expliqué Agnèska Browarska. S’appuyant aussi sur les nouvelles technologies pour faire du lien et accompagner les besoins dans la vraie vie, la Compagnie des aidants propose un réseau d’entraide et d’échange pour faciliter le quotidien de ceux qui assurent déjà celui de leurs proches dépendants. Anne Zerkovitz, secrétaire générale de Techsap Ouest-Living Lab, a exposé le travail de ce laboratoire de l’Orne qui travaille l’innovation avec et pour les seniors, en les réunissant dans un  « club d'utilisateurs » qui inspire et « challenge » les entreprises partenaires. Enfin, Imad Abdallah, directeur stratégique d'Aaeron, a présenté la plateforme I-stay@home, qui vise à prolonger la vie au domicile des personnes âgées, en leur offrant, via tablette tactile, un panel de services en matière de suivi médical, de maintien du lien avec les proches, etc.

Du discours d’ouverture de Monsieur Berger, 94 ans, résident de l’EHPAD, à celui de clôture de Georges Renand, président de la Fondation, les échanges et les présentations ont prouvé à quel point les avancées technologiques peuvent être un outil pour accompagner le grand âge, à condition que l’humain, la relation de proximité et les échanges restent premiers.

En amont de cet après-midi, la matinée avait été consacrée à un concours de sculp­tures végétales dans le parc de l’établissement où des jardiniers d’ESAT (Établissements et services d’aide par le travail) ont pu faire la démonstration de leurs talents créatifs et de mise en œuvre.

Partager