Accueil

Fondation Cognacq-Jay

Prendre soin des autres : un métier d’avenir

http://bit.ly/2piQk9f

http://www.cognacq-jay.fr/actualites/prendre-soin-des-autres-un-metier-davenir

Prendre soin des autres : un métier d’avenir

Face au vieillissement de la population française, les métiers du soin à la personne et notamment des personnes âgées, deviennent un enjeu majeur. Le magazine de la santé de France 5 s’est penché sur la manière dont les établissements de la Fondation Cognacq-Jay contribuent à répondre à ce besoin social croissant.

Le bac pro ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne) s’adresse aux jeunes qui souhaitent  travailler dans le domaine de l’aide aux personnes fragilisées ou dépendantes (jeunes enfants, personnes âgées, personnes en situation de handicap...).

C’est justement le cœur de cible de l’activité des établissements de la Fondation Cognacq-Jay, qui prennent soin des personnes en difficulté, à tous les âges de la vie, que ce soit dans le domaine de la santé, de l’accompagnement médico-social, de la protection sociale ou de l’enseignement.

La principale mission d’un titulaire de ce diplôme est d’assister les personnes fragilisées dans tous les actes de la vie quotidienne et de les aider à maintenir leur autonomie et une vie sociale. Il a aussi un rôle de prévention, en participant à des missions d’éducation à la santé.

Une formation tournée vers l’humain

Ce type de métier nécessite de grandes qualités humaines d’écoute, de bienveillance, d’empathie, et un sens du relationnel aigu, poussant à aller vers l’autre. Au-delà des gestes techniques, des règles d’hygiène, des normes administratives, cette formation est donc surtout tournée vers l’humain.

Autant de savoir-être que les équipes enseignantes du lycée Cognacq-Jay travaillent à transmettre et que les jeunes vont surtout expérimenter concrètement pendant leurs stages, par exemple auprès des personnes âgées résidant à l’EHPAD Fondation Cognacq-Jay.

Le Lycée Cognacq-Jay multiplie les occasions de tisser du lien et d’apprendre sur le terrain, en proposant aussi des ateliers intergénérationnels mêlant des élèves avec des enfants des petites classes et des seniors autour d’activités comme la cuisine ou la réalisation de bijoux artisanaux. Une occasion pour certains de découvrir une vocation, pour d’autres de nouer des liens et de se sentir utile, pour tous de surmonter les préjugés.

D’après l’INED (Institut national d'études démographiques), d’ici à 2030, la part de la population dépendante, âgée de 75 ans et plus, pourrait augmenter de 52%. Il est donc urgent d’encourager et de former les jeunes aujourd’hui, pour être en capacité de répondre à cette réalité demain. Pour Sarah, élève de terminale au lycée, le choix est déjà fait : elle veut devenir aide-soignante auprès de personnes âgées. En fin de stage d’un mois à l’EHPAD auprès de patients touchés par la maladie d’Alzheimer, elle souligne : « Ils aiment beaucoup parler. C’est ça le plus important. »

Partager